Sont-ils sensibles aux économies d’énergie ? Quels éco-gestes sont perçus comme efficaces ?… L’IFOP a mené pour Eni une vaste enquête* dont le but est de mieux connaitre les opinions et pratiques des Français vis-à-vis des économies d’énergie. Voici quelques chiffres.

Des éco-gestes nécessaires

Economiser de l’énergie (gaz et électricité) est de plus en plus au cœur des préoccupations des Français : plus de 90% des personnes interrogées affirment se soucier de leur consommation d’énergie, que ce soit dans le but de protéger l’environnement ou par rapport à leur porte-monnaie.

Qu’est-ce qu’un éco-geste ? C’est une action de la vie quotidienne (se déplacer, cuisiner, se laver, jardiner…) qui est compatible avec les valeurs du développement durable. Pour la grande majorité des Français, ils sont essentiels et efficaces, que ce soit pour faire des économies d’énergie, ou pour limiter son impact sur l’environnement. Toutefois, 30% des interrogés les trouvent contraignants, tandis que 30% également pensent qu’ils peuvent être un obstacle au confort.

 

LES FRANCAIS ET LE MARCHE DU GAZ_CMJN-13

 

 

Sommes-nous réellement concernés ?

La réponse est oui ! 58% des Français sont prêts à réduire leur consommation d’énergie tout au long de la journée, et 33% de temps en temps. Seul 9% des personnes interrogées avouent ne pas s’en soucier.

 

LES FRANCAIS ET LE MARCHE DU GAZ_CMJN-11

 

 

Faire des économies d’énergie, c’est facile !

Il existe de nombreuses solutions pour réduire sa facture énergétique. Selon les répondants, le geste le plus efficace consiste en baisser le chauffage ou la climatisation (45%). Sont également cités les éco-gestes suivants : utiliser des ampoules basse consommation (44%), éteindre le chauffage lorsque l’on s’absente plusieurs jours (41%), ne pas laisser les équipements électriques en veille (29%) ou encore réduire sa consommation d’eau (28%). En fait, c’est assez simple, il suffit d’y penser !

LES FRANCAIS ET LE MARCHE DU GAZ_CMJN-12

 

*sur un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, sur une période du 4 au 10 septembre 2015.